Qui n'a pas le cœur serré ou les larmes aux yeux en pensant aux enfants qui souffrent dans le monde et chez nous... Pourtant ce n'est pas une fatalité : REAGISSEZ !!! Il y a 1001 façon d’aider les enfants en détresse !!!

LES ENFANTS QUI TRAVAILLENT

*Aider les enfants du Tiers-monde qui travaillent 12 heures par jour au lieu d'aller à l'école et de jouer : FACILE ! Il suffit de ne plus acheter d'objets fabriqués par eux, de favoriser le local. OU ALORS éventuellement, acheter équitable, ce qui est encore mieux (comme ça on aide aussi leurs parents et leur pays)

LES ENFANTS SANS ECOLE

*Aider les enfants du Tiers monde qui n’ont pas les moyens d’aller à l’école : FACILE : Le parrainage ne vous coûtera que 20-30 euros par mois, mais quel bonheur de recevoir des cartes postales, des photos et l’amour d’un enfant ! 20 euros par mois, c’est quoi ? Un CD en moins ? Pour permettre à ces enfants de s’en sortir et de –peut-être- sauver leur pays en lui apportant une jeunesse instruite susceptible de faire avancer les choses…

*Aider les enfants en France qui ne peuvent faire leurs devoirs dans les conditions idéales, ce qui leur fait présenter un risque d’échec scolaire : FACILE ! Invitez les plusieurs soirs par semaine à la maison avec vos enfants, pour faire leurs devoirs ensemble, goûter et jouer… Vous pourrez les ramener chez eux 1 ou 2 heures après… (avec accord parental bien évidemment).

LES ENFANTS BATTUS

*Aider les enfants (et les adultes) battus en France : FACILE ! Témoin ou victime, appelez le 119.

*Aider les enfants (et les adultes) victimes de discriminations raciales en France : FACILE ! Témoin ou victime, appelez le 114.

LES ENFANTS MALADES

*Aider les enfants du Tiers monde qui vont mourir car ils n'ont pas d'hôpital chez eux : FACILE ! L'association "La chaîne de l'espoir" cherche des familles d'accueil, qui accueilleront ces enfants pendant 2 mois, et les aideront à surmonter le traumatisme d'être loin de leurs parents. Puis ils les renvoient dans leur famille, guéris. Accueillir un enfant seulement 2 mois, pour lui sauver la vie.

*Aider les enfants à l’hôpital en France : FACILE ! Prenez une après midi et passez la dans les diverses chambres d’enfant de n’importe quel hôpital. Apportez un livre de contes pour lire des histoires, quelques jeux amusants (auxquels ils pourront jouer : cela dépend de leur maladie…), un masque de clown, un petit recueil de chansons rigolotes, une carte postale amusante qu’ils pourront garder pour penser à vous le soir quand vous serez parti…

*Aider les enfants (et les adultes) en attente d’un organe : FACILE ! Faites une demande de carte de donneur d’organes et prévenez vos proches de votre intention. De toute façon, une fois que vous aurez disparu, à quoi vous serviront vos organes ? A nourrir les vers ou les flammes ? Personnellement j’ai déjà ma carte : plus on est jeune, plus c’est important (parce que les organes jeunes sont plus facilement utilisables). Les organes un peu plus âgés sont important aussi : que cela ne soit pas un obstacle pour vous : on les accepte jusqu’à 65 ans.

LES ENFANTS QUI ONT FAIM

*Aider les enfants qui ne mangent pas à leur faim en France ou ailleurs : FACILE ! faites des dons aux associations humanitaires (dons en argent ou en nourriture). Si chaque français donne 1 euro, il y en aura 60 millions…

LES ENFANTS SANS FAMILLE

*Aider les enfants orphelins des catastrophes naturelles : Adopter un enfant, c’est parfois long pour les démarches, mais quelle récompense à la fin !

*Aider les enfants et adolescents de la DDASS : Au delà de 7 ans, plus personne n’en veut. Pourtant ils ne demandent que l’occasion de montrer qu’ils peuvent aimer une famille… Souvent victimes d’épreuves difficiles, pourquoi les abandonner et leur préférer des bébés du Tiers monde « commandés pour l’occasion », qui ont beaucoup moins besoin d’aide ? En aidant les enfants de la DDASS, vous aidez aussi votre propre société en évitant qu’ils soient « jetés à la rue » à 18 ans sans aucune chance d’insertion.

TOUS LES ENFANTS

*Aider tous nos enfants pour leur avenir : FACILE ! Offrons leur une terre plus belle ! Devenons pratiquants de l’écologie et de la simplicité volontaire, et apprenons la tolérance et l’amour d’autrui.

--

Mes projets personnels :

Dès qu'on travaille : parrainage

Dès que notre situation se stabilise un peu (travail correct + maison) : bébémétis fait maison !!! (probablement 2)

Puis on lance les démarches d'adoption : encore 1 autre enfant qui sera "bien à nous"

Quand le plus jeune aura environ 4 ans : début de l'accueil des enfatns malades (comme ca ils pourront jouer avec les notres)

Pendant leur scolarité : soutien scolaires aux enfants de leurs classes

Après l'adolescence de tous nos enfants, bien installés dans la vie tout ca tout ca : accueil d'adolescents de la DDASS (je préfère avoir connu l'expérience de l'adolescence avec mes propres enfants d'abord). à peu près tous les 3 ans pour qu'ils s'aident entre eux (c'est pas évident d'arriver dans une famille à cet âge)

J'espère vraiment pouvoir faire tout ça, si, si ! Travaaaaiiiiil, où es-tuuuuu ????