Rebonjour !

Un petit crochet pour vous parler de mon Reponse à tout, qui est comme d'habitude passionnant... D'ailleurs je me demande si celui là n'est pas même plus intéressant que les autres.

D'abord, un article sur le spamming. tout le monde le sait, je le répèterai quand même : il ne faut pas ouvrir les messages dont vous ne connaissez pas l'expéditeur. Tout le monde le sait, et pourtant tout le monde le fait. Ben moi, depuis cet article, je fais attention.

Exemples :

Lors de la catastrophe du tsunami, plusieurs personnes ont reçu un message avec la photo d'un petit garçon perdu, avec la consigne de la diffuser le plus possible pour aider à le retrouver. Pleins de bonnes intentions, les gens l'ont fait.... sauf que le message en question contenait un virus.

Lors de l'ouragan Katrina plusieurs faux appels aux dons se sont baladés sur les messageries. Et aussi un message contenant un logiciel espion qui s'installait sur l'ordinateur qui le recevait et en copiait les informatiions interessantes : code de carte bleue si vous commandez par internet, code d'accès à divers services en ligne, données personnelles.....

Sachez aussi que les gens qui envoient des spams ne le font pas par leur propre ordinateur, ce qui serait trop risqué pour eux. Non : ils envoient un fichier de type pub, complétement anodin, qui installe en fait un programme, et dès que vous allumez votre ordinateur, votre propre ordinateur envoie des spams par Milliers (oui, par milliers). Lors des recherches sur les expéditeurs de spams, en particulier de virus, si on découvre que votre ordinateur est une source, sachez que votre fournisseur est en droit de le rendre hors service pour le bien de la société. Vous ne pourrez faire de réclamation. Ce type de désagrément peut être évité avec un pare-feu. Mais le mieux est encore d'éliminer le problème à sa source, en n'ouvrant que les messages des expéditeurs que vous connaissez.

Si vous avez un doute, appelez la personne que vous soupsonnez être l'auteur d'un message et faites vous confirmer l'envoi.

Mieux vaut prévenir que guérir !